«Faire face à l'infinité.»
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Invité, soit le(la) bienvenu(e) sur Codée ~
Partagez
 

 Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roi de Mars
Messages : 68
Date d'inscription : 24/01/2013
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyVen 1 Fév - 22:54


Hakim, désormais auto-nommé Kièl pour le bien de son anonymat, a été convoqué par le Mestre, pour une raison inconnue. Un serviteur accueille, avec peu d'entrain, le jeune Humain, et l'enjoint de le suivre. Ils traversent d'abord une grande salle, où se trouvent des tables de banquets. Sur le mur du fond, au centre, se trouve le siège du mestre. Tout à fait à gauche, une porte. Tout à fait à droite une autre porte, d'où provient une délicieuse odeur... Mais le serviteur fait prendre à Hakim la porte de gauche. Un couloir se présent face à eux, un autre directement sur le droite. Et toujours cette délicieuse odeure....Le serviteur fait signe à Hakim d'avancer encore, et avec grand flegme, le jeune aventurier obéit. Le serviteur s'arrête devant une porte de bois toute simple.
- C'est là.
Hakim a à peine le temps de le remercier que le serviteur s'en va, un air las sur le visage. Le jeune Humain se demande ce qui l'attend derrière cette porte... la réalisation de son plus grand rêve ? être convoqué par le Mestre à peine arrivé au village, c'est une chance inouïe tout de même...Poussant la porte , de ce qui s'avère être un bureau, Kièl se retrouve face au Mestre. Ce dernier a les cheveux d'un blond éclatant, une stature imposante et un air fier. Il tire vers la cinquantaine mais garde une allure vigoureuse, saine, bourrue et forte. Il porte une tunique sobrement décorée, de manufacture elfique à n'en pas douter.
- Entre, gamin, entre.
Le bureau est humble, l'homme semble ne posséder que le strict nécessaire, pas le genre à mettre des décorations qu'il juge sans doute inutiles. Seule marginalité : une énorme hache à double tranchant accrochée au mur du fond, derrière le siège confortable qui trône au fond de la large pièce. A bien y penser, il n'est pas dit que l'arme ne soitque décorative... vu la puissante musculature du Mestre et la nature sauvage de son regard. Peut-être se mesure-t-il de temps à autre aux brigands qui nuisent dans les parages.
Il regarde Kièl droit dans les yeux.
- Ecoute, je vais pas y aller par quatre chemins.... Hakim le Fugueur, Hakim le Vagabond ! C'est toi ! Le fils d'une famille de la Guilde des Marchands, précisément celle qui offre une récompense à quiconque te ramènera chez eux... Le village aurait bien besoin de ce genre de ressources, la Guilde des Marchands possèdent de nombreux objets rares... Je pourrais, bien sûr, te réexpédier vite fait bien fait d'où tu viens. Mais...
Il marchait avec les mains dans le dos, tournant en rond. Alors qu'il avait le dos tourné à Kièl, il fit volt-face de manière théâtrale.
- J'ai plus intéressant à te proposer, dit-il d'une voix grave. Un... marché en quelque sorte...


Message rédigé avec Le Scribe.


Il est toujours bon d'avoir peur de quelqu'un.
Je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univion.forumactif.org
Fou furieux
Messages : 76
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue16/16Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (16/16)
Santé Mentale:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue1/1Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (1/1)
Flux énergétique :
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue100/100Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (100/100)
Le Scribe
Le Scribe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptySam 2 Fév - 8:52

/ATTENTION / : avant de poster vos réponses, rendez-vous ici http://univion.forumactif.org/t55-manifeste-du-forum-ou-raison-d-existence, lisez avec attention la raison d'existence de ce forum et laissez un commentaire pour signifier que vous avez lu et que vous jouez en étant d'accord avec cela.


Le Scribe te surveille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://ambassadecodee.wordpress.com/
Page
Messages : 28
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Mont des supplices
Kièl
Kièl
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptySam 2 Fév - 15:42

Kièl passa une main lasse dans ses cheveux, trainant des pieds sur le chemin de poussière. Voilà deux jours qu'il n'avait rien dans le ventre, et pour cause, la moindre miette lui donnait des nausées époustouflantes, si bien qu'il préférait encore se retenir d'avaler quoi que ce soit. Ce voyage commençait décidément très bien... Alwine se balançait sagement à son côté, plus calme que jamais. Le jeune homme soupira, accélérant le pas. Il lui fallait se hâter de trouver un médecin, histoire de pouvoir à nouveau s'en mettre plein la panse...

Il arriva en vue du village dans l'après-midi, et après s'être entendu dire par une vieille guérisseuse qu'il se s'alimentait tout simplement pas comme il le fallait, il décida d'aller visiter une auberge du coin. Suffisamment agréable pour que l'aubergiste le reconnaisse comme un citoyen honnête, et non pas un Inutile, ces personnes qui vivaient aux dépends des autres sans participer à l'effort collectif, il s'attira vite la sympathie de l'aubergiste qui lui servit un succulent repas en souriant. Voir des étrangers était suffisamment rare pour qu'on prenne garde à ne pas les faire fuir.
Souriant gentiment à la serveuse qui lui lançait des regards lascifs depuis une dizaine de minutes, Kièl se leva, sortit, pour être aussitôt intercepté par un garde en uniforme...

~

La maison du Mestre, autant que le Mestre lui-même, était impressionnante. Il y avait là tant de choses à voir, à entendre, à sentir... Kièl laissa son calme habituel reprendre le dessus. Il entamait sa digestion, et ça ne le rendait pas plus bavard que d'habitude... Il lui sembla que le serviteur le trainait dans cette maison depuis des heures lorsqu'il se retrouva enfin devant le Mestre. Etre convoqué dans la demeure d'un homme de cette importance était chose rare, et pas forcément une des plus heureuses... Kièl tiqua lorsque l'homme prononça son véritable nom. Parti depuis deux semaines et déjà retrouvé... Un score ridicule, à n'en pas douter... Cependant la voix aux accents forcés du Mestre (qui lui donnait par ailleurs l'air ridicule) cachait mal ses véritables intentions et Kièl ne fut nullement surpris lorsque l'homme lui proposa son marché.
Dans un coin de la pièce, un jeune garçon aux cheveux paille et une femme du même âge au regard de brasier l'observaient silencieusement.
Non, Kièl n'était pas du tout surpris de la situation.


"Si tu choisis de vivre, assure-toi de le faire bien."

"Mourir n'est qu'une possibilité permanente à laquelle l'homme ne songe jamais."

"Si le rêve ne t'est intérieur que si tu choisis de le faire de nuit."


Joueur: Artheus
Parties en cours:
Kièl (Hakim)

Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Blason10


Dernière édition par Kièl/Shilderick le Dim 3 Fév - 11:43, édité 3 fois (Raison : Ce post a était édité par le Scribe car il n'y a pas d'argent sur Codée.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de Mars
Messages : 68
Date d'inscription : 24/01/2013
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyDim 3 Fév - 10:55


Le Mestre sembla tiquer devant l'absence de réponse et de réaction de Kièl. Préférant juger que ce silence passif était une marque de soumission, il poursuivit.
- Voilà, donc... Le village a des problèmes en ce moment. Pour êt'clair, nous sommes attaqués par des créatures venues d'on ne sait d'où, qui ressemblent à de grands piafs noirs. 'Faut pas croire, ces bestioles sont redoutables. Elles attaquent régulièrement ceux qui travaillent aux champs et s'approchent toujours plus du village. Chaque bastaille avec eux fait tomber plusieurs hommes... Et mes gars, t'peux t'en douter, j'y tiens.
Le Mestre appuya son propos d'un regard pesant.
- Ils reviennent le corps en sang ! Des plaies par dizaines ! Les piafs noirs leur bouffent les yeux, leur arrachent les oreilles ! Leur mangent les cheveux !
Postillonnant, haletant, après avoir mouliné des bras, il reposa ses mains sur le bureau.
- Les habitants sont terrorisés. Certains n'osent même plus s'aventurer hors du village. J'irai bien régler moi-même son compte à ces oiseaux de malheur, mais j'ai justement beaucoup trop de choses à faire ici. Mon marché, c'est que je te dénonce pas à la Guilde de tes parents, et qu'en échange, tu trouves le moyen d'exterminer cette vermine.
Il insista du regard sur Alwine.
- Ca serait les débuts de ta gloire, gamin. Et puis t'sera pas tout seul ! Je vais te faire passer pour un héros déjà renommé aux yeux des villageois, ça motivera les gens à t'aider au besoin. Et puis, mon fils, la chose blonde là-bas, et ma meilleure soldate, cette jolie créature au regard incendiaire, iront avec toi.
Le Mestre jeta un regard à Kièl comme si tout était déjà parfaitement entendu et que ses arguments étaient inébranlables.



Il est toujours bon d'avoir peur de quelqu'un.
Je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univion.forumactif.org
Page
Messages : 28
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Mont des supplices
Kièl
Kièl
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyDim 3 Fév - 15:51

Kièl porta la main à sa compagne. Le Mestre lui confiait plus ou moins une mission suicide, en échange de son silence... Il se conduisait comme si il était évident que Kièl allait accepter... Le jeune homme éleva la voix:

- J'aimerais assez que vous redescendiez sur terre. La Guilde sait déjà que je suis ici, ils me suivent à la trace, par où voudriez-vous que je sois passé, autre que par ce village?!

Une colère sourde pointait de sa voix et continua sans laisser au Mestre le loisir de l'interrompre:

- Vous pensez pouvoir me faire chanter? Mais regardez-vous bon sang! Quel genre d'affaire est plus importante que de sauver vos citoyens?! Cependant, ajouta-t-il en baissant le ton, les gens de ce village m'ont accueilli à bras ouverts et rien ne me ferait plus plaisir que de leur rendre la pareille. J'accepte donc votre offre, plus par sympathie pour vos citoyens qu'autre chose.

Il détailla ses nouveaux compagnons d'aventure. Le blondinet semblait un étrange mélange entre une demi armoire à glace et un lapin innocent, quant à la fille, il était clair qu'elle ne ressemblait à aucune des femmes qu'il avait rencontré au cours de ses voyages. Il sourit, raffermissant sa prise sur Alwine, définitivement calmé. Après tout, toute cette histoire lui fixait un but, et ce n'était pas plus mal... S'inclinant légèrement devant le Mestre, autant en excuse de son emportement qu'en signe de respect de son autorité (et un peu pour lui cirer les bottes, il fallait l'avouer), Kièl énonça sereinement qu'il était prêt à partir et qu'il n'attendait que ces compagnons pour ce faire.


"Si tu choisis de vivre, assure-toi de le faire bien."

"Mourir n'est qu'une possibilité permanente à laquelle l'homme ne songe jamais."

"Si le rêve ne t'est intérieur que si tu choisis de le faire de nuit."


Joueur: Artheus
Parties en cours:
Kièl (Hakim)

Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Blason10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page
Messages : 10
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 37
Localisation : Caen

Feuille de personnage
Points de Vie:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue22/22Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (22/22)
Santé Mentale:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue14/14Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (14/14)
Flux énergétique :
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue0/0Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (0/0)
Anozh Abuhn
Anozh Abuhn
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyDim 3 Fév - 22:18

Voyant Kièl se lever de façon brusque, le Blondinet s’apprêta à faire de même. Il était passablement énervé que Père l'ait fait passer pour une petite chose fragile. Il aurait tellement aimé que le "meilleur de ses soldats" , ce soit lui. Dernièrement, il perdait moins régulièrement à leur duel hebdomadaire, ses bras le faisaient moins souffrir, comme si cette rossée devenait une chose commune. Et pourtant... Quel manque de considération.

"- Père, permettez moi de me retirer.
- Avant cela, n’oublie pas tes affaires. Tiens, une bonne lame. Tu la connais bien, elle est la jumelle de la mienne" Regard vers la monstrueuse masse d'acier bleuit qui trônait au dessus de la chaise du Mestre. "Ne me fais pas trop honte".
- Mais vous savez Père que jamais je ne vous ferais...
- Suffit! Fais toi les bras et arrête de pleurnicher. Tu as plus de larmes que les femmes du village ne pourrons jamais verser.
- Mais ces bêtes...
- Et passe par la cuisine. Ta Mère vous a préparé quelques rations, et tu y trouveras tes affaires. Dont ton peigne. Rends toi présentable, Fassë!"

Et le Mestre lui tourna le dos.
Le grand blondinet s'excusa donc, et quitta la grande pièce en suivant de peu son compagnon d'arme. Il se retourna une dernière fois vers la lourde porte qui se refermais. Soupira. Puis, armé d'un regard de défi, il boucla le ceinturon soutenant l'épée qui ferait de lui le nouveau héros du village, et se dirigea vers les fumées alléchantes qui habillaient le couloir de la maison qu'il quittait.

Enfin.



« Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Etre "de quelque chose", ça pose un homme, comme être "de Garenne", ça pose un lapin. »

(Alphonse Allais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unautrelapin.deviantart.com/
Page
Messages : 5
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 23
Lanfear
Lanfear
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyLun 4 Fév - 12:19

Durant tout le temps de l’entretien, Lanfear dut prendre sur elle pour ne pas lever les yeux au ciel toutes les trente secondes. Qu’est-ce qu’on pouvait s’amuser dans des moments comme ceux-ci… L’Assassine se mordit les lèvres pour ne pas éclater de rire quand le Mestre se mit à parader et à prendre des manières théâtrales et exagérées. Se rendait-il compte combien sa tentative d’intimidation ne marchait pas ? La jeune femme était certaine que l’étranger en face d’eux n’était respectueux (ou pas) uniquement du fait de son titre et du sentiment que le Mestre méritait cette appellation sous ses grands airs.

Soupirant imperceptiblement, Lanfear tourna son regard vers Kièl, ou Hakim peu importe, et l’observa. Le Mestre l’avait appelé gamin et Lanfear tiqua, visiblement pas d’accord sur le petit surnom donné au nouveau venu. Indubitablement, l’homme dégageait une aura charismatique qui lui plaisait déjà. Son physique avantageux n’était pas en reste, elle se demandait quel effet ferait une longue estafilade sanglante sur son épaule musculeuse. Rêveuse, elle partit dans ses visions sanguinolentes, les yeux fixés sur le torse musculeux du fugueur en imaginant son poignard caresser son corps parfait.

La jeune femme revint sur terre au moment où le Mestre indiquait la mission qu’il proposait, enfin, Kièl ne semblait pas avoir le choix au vu de sa situation. Bien sûr, elle était déjà au courant du problème de ces sales oiseaux noirs. Elle eut une grimace de dégoût en voyant le Mestre postillonner sur le pauvre vagabond, quel superbe accueil… Lanfear se promit de lui montrer d’autres aspects de l’accueil, à sa manière : avec du sang et des poignards. Au moins, ça aurait l’avantage d’être dynamique, et pas soporifique, comme cet entretien. D’ailleurs, elle sentit à ses côtés le fils à papa commencer à remuer. Le connaissant, Lanfear devina que le blondinet n’avait pas apprécié comment son père parlait de lui. Quel vantard franchement… Il parlait plus qu’il ne faisait. Mais elle devait s’avouer qu’il s’améliorait dernièrement. Elle devrait peut-être en toucher un mot au Mestre, qu’elle trouvait un peu dur envers son fils. Vive la motivation parentale !


I got so sick of being on my own
Now the devil won't leave me alone
It's almost like I found a friend
Who's in it for the bitter end
Our consciences are always so much heavier than our egos
I set my expectations high
So nothing ever comes out right


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de Mars
Messages : 68
Date d'inscription : 24/01/2013
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyMer 6 Fév - 1:02

Le Mestre sembla au final satisfait du choix de Kièl. L'important était que quelqu'un allait enfin l'aider, et qu'au pire, les villageois penseraient au moins qu'un héros veille sur eux, ce qui leur redonnerait un peu le moral. Oui, il allait faire ce qu'il fallait pour faire passer ce beau jeune homme en costume de héros sauveur des opprimés. Et redorer un peu le blason de sa propre famille - bien qu'il faudrait peut-être qu'il soit un peu moins rude avec son fils, m'enfin c'était comme ça qu'on éduquait les chefs - ainsi que de cette jeune femme qui regardaient les gens d'une façon assez ambiguë pour que l'on se demande de quelle nature étaient ses désirs. Elle n'avait pas très bonne réputation et les rumeurs allaient bon train concernant une éventuelle liaison entre elle et le blondinet. A ce propos, il était grand temps que son fiston s'intéresse d'avantage aux filles qu'aux histoires d'épées... Et qu'il arrête de parler des elfes avec cet air rêveur, ce n'étaient que des êtres maléfiques qui pendaient des bébés écorchés aux arbres pour faire fuir les humains.
- Bien, vous pouvez partir sur le champ, mais pensez à bien vous approvisionner et à être convenablement équipés. Les piafs noirs, les Vrells, sont une sacrée menace. J'en ai pas encore vu, mais je sais de quoi y sont capables et vous pouvez d'mander des renseignements aux villageois pour mieux savoir à quel ennemi vous ferez face. Et j'ai encore quelqu'un à vous présenter.
Il héla un serviteur.
- Ramène la petite !
Le serviteur fit venir une jeune fille aux cheveux tout ébouriffés.
- Les gars du coin l'appellent Mauvaise Herbe. C'est pas une vilaine fille, pourtant, mais elle parle que quand ça lui chante et elle est marginale. J'ai décidé de lui offrir à manger décemment jusqu'à la fin de ses jours si elle vous aidait, ce qu'elle est bien capable de faire. Elle connaît bien la région, elle a les oreilles qui traînent partout : elle vous sera utile.

Ensuite, le Mestre congédia tout le monde, prétextant d'autres rendez-vous, laissant la bande faire d'avantage connaissance et décider de son organisation, puis pressa son fils pour que ce dernier se hâte de finir ses bagages.


(C'est à Lune de répondre)




Il est toujours bon d'avoir peur de quelqu'un.
Je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univion.forumactif.org
Consultante
Messages : 15
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue23/23Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (23/23)
Santé Mentale:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue13/13Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (13/13)
Flux énergétique :
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue0/0Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (0/0)
Mauvaise Herbe
Mauvaise Herbe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyMer 6 Fév - 9:08

Mauvaise Herbe se léchait encore les babines du bon ragout qu'on venait de lui donner dans les cuisines. Tous la regardait du coin de l'oeil. Elle tenta un rictus qui se voulait sourire aimable, consciente qu'elle devait plus faire peur qu'autre chose. Mais comme personne ne paraissait apparemment dégouté, elles se dit que c'était de braves gars. Elle les observa un à un. L'Assassine devait être la seule qui demanderait un peu de vigilance. Le Blond trop balourd. Le pseudo héros trop poire. Mauvaise Herbe passa sa main sur ses vêtements pour les défroisser - geste inutile mais stratégique pour faire bonne figure - sortit de l'ombre, et se glissa derrière le groupe sans faire un bruit. Le silence ne lui pesait jamais - à ce qu'elle s'était toujours persuadée.

Le Mestre ouvrit la porte de son bureau pour leur signifier de se mettre en route. Il fit un regard entendu à Kièl - de grands seigneurs qui viennent de passer un grand contrat top secret pour décider du sort d'un avenir encore plus grand -, il détailla son fils d'un oeil sévère, laissa passer l'Assassine et sourit à Mauvaise Herbe d'un air compatissant. Lorsque la porte se referma juste derrière elle avec un bruit sourd, elle poussa un léger soupir. A manger jusqu'à la fin de ses jours. La Forêt. Les corbeaux de l'autre monde. Manger. Une mission. Quelque chose dans sa vie. Une chance peut être. Ca tournait dans sa tête, la ritournelle revenait, elle ne savait jamais quelle voix croire. A manger jusqu'à la fin de ses jours. La Forêt. Les corbeaux de l'autre monde...


«All we have to decide is what to do with the time that is given to us.» (Gandalf)

***
Joueur : Lune
Personnage : La Pauvre Fille (dite Mauvaise Herbe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de Mars
Messages : 68
Date d'inscription : 24/01/2013
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyMer 6 Fév - 14:56


[ hors-jeu
Rappel :
ordre de jeu
Kièl
Fassë
Lanfear
Mauvaise Herbe

Vous avez le champ libre pour décider de la manière dont vous allez vous organiser et éventuellement faire connaissance entre personnages.

Note : pourquoi ne pas vous créer un Pad spécial joueurs afin de vous organiser, comploter, etc ? ]



Il est toujours bon d'avoir peur de quelqu'un.
Je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univion.forumactif.org
Page
Messages : 28
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Mont des supplices
Kièl
Kièl
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyMer 6 Fév - 16:55

Kièl regardait ses compagnons avec circonspection. Le blond grinçait des dents derrière lui. La jeune assassin semblait toute joyeuse. Quant à la personne qui venait de les rejoindre, il n'avait pas envie de se retourner pour la détailler. Il tenait une flemme magistrale... Dès qu'ils furent sortis, Kièl entraina ses compagnons à l'écart des badauds. Il les détailla à nouveau, un par un, avant de s'incliner, sincèrement cette fois, devant chacun d'entre eux. Conscient de les entrainer dans un sacré carnage, il se présenta à eux en ces termes:
- Je suis Kièl, ravi de vous rencontrer. Je suis désolé de vous entrainer dans tout ça avec moi.
Il réajusta son sac sur son épaule et son épée à sa hanche.
- Je propose que nous nous mettions en route immédiatement. Plus vite nous en aurons terminé, plus vite vous rentrerez chez vous.
Le regard totalement indifférent de Mauvaise Herbe l'amusa un peu. On pouvait lire dans ses yeux comme dans un livre ouvert... Un sourire rêveur aux lèvres, il continua:
- Nous ferons plus ample connaissance sur la route.
Il n'avait pas envie de parler de lui. Ni de quoi que ce soit d'autre, d'ailleurs, mais il tourna la tête vers le blond avec un regard qui se voulait aussi fraternel qu'encourageant. Il savait ce que c'était que d'être en désaccord avec ses parents...


"Si tu choisis de vivre, assure-toi de le faire bien."

"Mourir n'est qu'une possibilité permanente à laquelle l'homme ne songe jamais."

"Si le rêve ne t'est intérieur que si tu choisis de le faire de nuit."


Joueur: Artheus
Parties en cours:
Kièl (Hakim)

Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Blason10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page
Messages : 10
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 37
Localisation : Caen

Feuille de personnage
Points de Vie:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue22/22Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (22/22)
Santé Mentale:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue14/14Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (14/14)
Flux énergétique :
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue0/0Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (0/0)
Anozh Abuhn
Anozh Abuhn
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyMer 6 Fév - 23:37

Le Blond regarda Kièl d'un air interrogatif.
Il fixa un instant les étoiles qui dardaient entre les toits. Il commençait à faire nuit, dehors près des jardins. Les passants ne leur jetaient plus un coup d’œil, à peine éclairés par les fenêtres de la maison du Mestre. Il sourit enfin face au visage de tous ses nouveaux compagnons qui prenaient un air renfrogné et pas du tout en accord avec les paroles de l'aventurier.

" - Je préfère passer cette soirée au Village, si ça ne vous dérange pas. Je souhaite parler avec mon percepteur devant une bonne soupe chaude. Il m'a fait lire bien des livres, il aura certainement vu des choses sur les Vrells. Et je crois que le sac que m'a préparé Père devra être vérifié : je verrai ça avec des gens de sa garde. Ils ont toujours été de bon conseil. Et ils ont perdu des hommes ces derniers jours, plus que d'habitude. Je pense que je récupèrerai quelques renseignements utiles.
Si vous le souhaitez, je peux vous indiquer une bonne taverne avant de me restaurer. En tant qu'étrangers au Village, vous aurez surement droit à de bonnes rumeurs, à des choses qu'on ne va pas raconter à ce benêt et incapable de fils du Mestre.
Suivez cette rue à gauche, vous trouverez une bonne auberge. Allez-y, restaurez vous. Ils ont une excellente bière paraît-il.
A demain à l'aube, devant cette porte, ça vous va?"

Sans réellement attendre la réponse, il se dirigea à nouveau vers les cuisines. Il faudrait se coucher tôt pour être en forme le lendemain.

Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Plan_v10



« Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Etre "de quelque chose", ça pose un homme, comme être "de Garenne", ça pose un lapin. »

(Alphonse Allais)


Dernière édition par Anozh Abuhn le Jeu 7 Fév - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unautrelapin.deviantart.com/
Page
Messages : 5
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 23
Lanfear
Lanfear
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptySam 9 Fév - 17:28

Un silence se fit après le départ de blondinet. Long. Très long. Lanfear émit un petit raclement de gorge et se tourna vers Kièl et… comment s’appelait-elle déjà ? Petite herbe ? Non… Peut-être était-ce … Lanfear fronça les sourcils, cela n’avait pas d’importance après tout. Cette petite ne lui inspirait pas, mais alors pas du tout confiance. Et encore moins de la compassion malgré son aspect misérable. Et le regard que l’enfant posait sur elle la dérangeait, elle se sentait surveillée avec cette gamine. L’assassine lui lança un sourire torve, pas du tout fait pour rassurer.
- Enchantée euh, gamine, tu peux m’appeler Lanfear. Je sais pas trop à quoi tu sers alors évite de nous gêner, ok ?
Puis, la jeune femme modifia son sourire quand son regard tomba sur le meneur de leur quête et elle fit une moue charmeuse.
- Je vais nous conduire à la taverne et on fera un peu plus connaissance. J’aime savoir avec qui je… Comment dire… Avec qui j’entame une aventure.
Le regard de Lanfear se porta sur l’épée que Kièl portait à sa hanche et son sourire s’élargit. Une lueur malicieuse dans les yeux, l’assassine déclara que cette épée était parfaitement proportionnée à son corps et qu’elle voudrait bien la tester un jour pour voir sa tenue entre ses mains.
Sur ce, elle leur fit signe de la suivre et ondula des hanches devant l’étranger tout en présentant le village à la gamine et à Kièl. Mais le sujet s’épuisant un peu et la taverne étant encore à quelques mètres, Lanfear enchaîna sur son thème favori : critiquer blondinet.
- Et donc, vous voyez le blondinet qui n’a pas pris la peine de nous suivre pour passer une bonne soirée ? Bon vous êtes déjà au courant, c’est le fils du Mestre. Il n’est pas du tout méchant, il parle beaucoup c’est juste que ce soir il n’était pas en forme. Vous comprenez, quand bébé se fait réprimander, il se vexe facilement. Il a un ego surdimensionné, se vante souvent mais dans les faits… Je crois qu’il est inutile de finir ma phrase. Mais il s’endurcit ces derniers temps, m’enfin c’est pas encore ça.
Et elle continua ainsi jusqu’à la taverne, ne laissant pas ses compagnons pouvoir placer un seul mot. Lanfear les invita à entrer à l’intérieur, ne se gênant pas pour suivre du regard la courbe du postérieur fort musclé de Kièl. Elle ferma la porte et l’ambiance chaleureuse et bruyante de la taverne les enveloppa aussitôt. Le trio s’installa à une petite table puis après avoir commandé, l’assassine ficha son regard dans ceux de Kièl et de la gamine :
- Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins. J’ai un plan.


I got so sick of being on my own
Now the devil won't leave me alone
It's almost like I found a friend
Who's in it for the bitter end
Our consciences are always so much heavier than our egos
I set my expectations high
So nothing ever comes out right


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Consultante
Messages : 15
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue23/23Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (23/23)
Santé Mentale:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue13/13Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (13/13)
Flux énergétique :
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue0/0Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (0/0)
Mauvaise Herbe
Mauvaise Herbe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptySam 9 Fév - 20:40

Mauvaise Herbe suivait le groupe en refermant silencieusement toutes les portes derrière elle. Les serviteurs, habitués à être invisibles, avaient l'air d'éléphants à côté de la petite souris qu'elle était. On l'oubliait souvent, et facilement. Le bâtiment était immense, de toute part venaient des bruits et des odeurs, Mauvaise Herbe adorait baigner dans cette ambiance vivante et chaleureuse. Humaine.
A la suite de Kièl, le petit groupe se retrouva finalement hors de la Maison du Mestre. Le jeune homme fit encore quelques pas afin de s'éloigner de la vue de tous, puis il passa ses maigres troupes en revue. Mauvaise Herbe lui trouva un air noble sous son air de voyageur poussiéreux et affamé. Et elle savait de quoi elle parlait en matière de poussière et de faim…
- Je suis Kièl, ravi de vous rencontrer. Je suis désolé de vous entrainer dans tout ça avec moi.
Elle l'aimait bien. Enfin, elle ne savait pas trop ce que signifiait ce mot. Elle n'avait pas de sentiments, juste des instincts.
Le soleil se couchait derrière la cime des arbres qui les séparaient du pays des Elfes. Bientôt il passerait la palissade qui protégeait le village et le monde de la nuit commencerait. Le Blond les avait quittés, pas aimable pour un sous. (Ce n'était pas vraiment à elle de l'en blâmer …) Il y eut un moment de silence. Qu'allait décider les deux autres ? L'Assassine ne suivait pas Fassë ce soir là ? Ce n'était surement pas pour elle qu'elle restait…
- Enchantée euh, gamine, tu peux m’appeler Lanfear. Je sais pas trop à quoi tu sers alors évite de nous gêner, ok ?
Effectivement…Mais l'apprenti héros l'intéressait peut être. Elle l'avait déjà aperçu avec de jeunes combattants vigoureux. Le regard qu'elle lança à Kièl lui donna raison.
- Je vais nous conduire à la taverne et on fera un peu plus connaissance. J’aime savoir avec qui je… Comment dire… Avec qui j’entame une aventure.
Mauvaise Herbe leva les yeux au ciel et se remit à suivre ses nouveaux compagnons. Ils arrivèrent à une petite place avec une fontaine, l'Assassine ayant eu le temps de leur décrire le village de long en large - y compris le fait que chaque maison faisait de 4 à 6 mètres de large en fonction de l'importance sociale de celui qui l'avait construit. Si elle avait su s'exprimer, Mauvaise Herbe aurait plutôt parlé du patron de l'Auberge du Poney Fringuant, qui lui donnait toujours ses restes de soupe encore chaude après le service en l'écoutant raconter ses découvertes du jour (une des rares personnes à qui elle parlait, en qui elle avait réellement confiance, et qui la respectait vraiment) ou pourquoi pas de la maison du forgeron de la rue des Sept Magiciens qui connaissait les manières elfiques de forger les têtes des flèches, ou encore la vieille mère du Mestre qui à sa fenêtre chantonnait pour les passants, en servant de relais plus efficace que la Poste. Mais tout ça, l'Assassine ne devait pas penser que cela intéresserait Kièl.
Ils traversèrent la place et entrèrent dans la Taverne "A l'ombre de la Forêt", c'est là qu'on y croisait les (rares) voyageurs, les (rares) farfelus intéressants et les (nombreux) désespérés en quête de renouveau (l'alcool était pourtant plutôt une habitude). Ils s'assirent dans un coin de la grande salle. Non loin l'écrivain public notait ses services de la journée, à l'autre bout un groupe braillard commençait son dîner, derrière une colonne un homme seul, fumant la pipe, semblait rêver. Kièl paraissait détendu. L'Assassine pas du tout (mais elle ne devait jamais l'être). Son cerveau devait toujours être en train de produire des idées inutiles (d'après Mauvaise Herbe) et des envies encore plus fatigantes (idem). Elle la sentait prête à provoquer de l'action juste pour le plaisir.
- Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins. J’ai un plan.
Mauvaise Herbe sourit (ça ne se voyait pas de l'extérieur) et jeta un coup d'oeil à l'homme à la pipe qui se leva alors et s'approcha.
- Mauvaise Herbe ! Cela fait longtemps qu'on ne t'a pas vu ici. Je reviens de l'Ithilie. J'ai entendu dire que vous partiez chasser les Vrells.
Les nouvelles vont vite pour ceux qui le veulent ...


«All we have to decide is what to do with the time that is given to us.» (Gandalf)

***
Joueur : Lune
Personnage : La Pauvre Fille (dite Mauvaise Herbe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de Mars
Messages : 68
Date d'inscription : 24/01/2013
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyDim 10 Fév - 12:27


Efémos regarda les compagnons de Mauvaise Herbe et se présenta :
- Et je suis ravi de savoir que tu as l'air bien accompagnée ! Excusez-moi, je me présente. Je suis Efémos, voyageur, diplomate et poète à l'occasion, pour vous servir.
Il était de ces hommes sans âge qui semblent jeunes et mûrs à la fois, comme un enfant et un vieillard partageant le même corps. Ses épaules étaient très larges, fortes, mais il était mince comme un clou. Il dégageait une puissante aura de confiance, de sagesse et de bienveillance, surtout lorsqu'il jetait un regard à Mauvaise Herbe, ce qu'il faisait régulièrement, comme pour sonder les pensées impénétrables de la gamine mystérieuse.
Il laissa la fumée jaillir de sa barbe noire.
- Que savez-vous des Vrells ?
Sa voix était celle d'un conteur, et son regard pétillant s'y mêla, subjuguant le petit groupe.
- Les Vrells ne sont pas des êtres ordinaires, ils viennent d'ailleurs. Ce sont des démons ! Parvenus à passer la porte d'Atlantis, je suppose cela à la fin des Grandes Guerres, mais il faut du temps à la Reine pour se développer. Je reviens du coeur de l'Ithilîle, je me suis longuement entretenu avec les Elfes pour connaître la nature des NoiresPlumes, comme ils les nomment. Je sais beaucoup de choses qui pourraient vous être utiles.
En prononçant le mot "Elfe", Efémos jeta un regard de défi au groupe, comme pour jauger chacun des aventuriers.



Rappel : Les Elfes sont haïs par la majorité des humains depuis les Grandes Guerres (demander au Scribe pour plus d'infos.), et particulièrement ici, à la frontière de la forêt de l'Ithilîle...
Si un personnage haït les Elfes mais veut se faire bien voir d'Efémos, il devra lancer un dé pour savoir si ça marche.



Il est toujours bon d'avoir peur de quelqu'un.
Je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univion.forumactif.org
Page
Messages : 28
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Mont des supplices
Kièl
Kièl
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyLun 11 Fév - 20:24

Le départ soudain de Fassë avait un peu pris Kièl de court. En voilà un qui, de toute évidence, n'était pas fait pour les voyages en groupe... Quelle idée saugrenue avait poussé le Mestre à lui envoyer son fils dans les pattes... Et dire que Kièl l'avait au début pris pour un compagnon qui allait s'avérer agréable... Il semblait clair que ce gamin n'allait pas être facile à gérer. Il soupira pour lui-même, avant de capter un battement de cil coquin de l'assassine qui le fit ciller. La jeune femme se présenta rapidement -très rapidement- à Mauvaise Herbe. Kièl comprenait le malaise qu'on pouvait éprouver du fait de la présence de l'étrange petite, mais en réalité, il ne se sentait pas dérangé. L'assassine, dénommée Lanfear, lui darda une nouvelle œillade volcanique avant de lui proposer de l'emmener à la taverne, ce qu'il accepta vivement avec un sourire doux. Kièl était quelqu'un de calme d'ordinaire, et la perspective de se reposer dans une bonne taverne pour la deuxième fois de la journée l'emplissait d'une douce quiétude... Cependant, lorsque la jeune femme commença son petit discours sur son épée, il rétorqua avec un haussement de sourcil qu'il espérait bien que son épée soit bien proportionnée, et céda en toute modestie qu'elle était pour lui la meilleure du monde:

- Je te laisserai l'essayer si tu le désires. Tu verras, elle est très équilibrée, et son manche est assez doux au toucher. Elle est faite d'un alliage spécial qui la rend très dure. Tu n'en verras pas deux des comme ça...

Au fur et à mesure qu'il vantait les mérites de son arme, un sourire en coin naissait sur ses lèvres, reflet du regard tendancieux de Lanfear. La jeune femme lui décocha un éblouissant sourire et les entraina, Mauvaise Herbe et lui, à travers les rues de la ville. Durant tout le trajet, Kièl dut se mordre la langue. C'était plus fort que lui, ses yeux suivaient avec curiosité le délicieux déhanché de la demoiselle devant lui, et il ne pouvait rien y faire... Il avait beau essayé de se concentrer sur autre chose, impossible de détacher son regard de la délicate chute de rein qui se balançait langoureusement devant ses yeux. Alors, pour faire bonne figure, il fit mine de se passionner pour l'architecture très commune du village, retombant régulièrement sur l'hypnotisante démarche de sa nouvelle camarade.

Quand ils arrivèrent -enfin- à la taverne, la culpabilité qui depuis un moment hantait Kièl se dissipa soudainement. Il lui suffit, pour cela, de se rendre compte que son propre postérieur, qui, il fallait l'avouer, était musclé à souhait, était lui aussi objet de bien des convoitises de la part de la jeune femme... Non pas que ça le gênait vraiment, il était plutôt habitué à ce que les femmes le détaillent, mais d'ordinaire, elles le faisaient discrètement, et de loin...

Ils s'installèrent à table, Mauvaise Herbe passa devant eux un très court instant, juste le temps pour Kièl de glisser sa main sous le menton de Lan et de lui demander avec un clin d'oeil s'il elle le préférait à côté d'elle ou en face. Elle éclata d'un rire franc que le jeune homme trouva très communicatif, avant de lui glisser tout bas qu'elle préférait qu'il soit à côté d'elle, qu'elle puisse avoir son épée à portée de main, au cas où il lui viendrait l'idée de la tester... Kièl sentit le rouge lui monter un peu aux joues, et il se mit à rire à son tour. Il savait que le courant passerait bien et vite entre Lanfear et lui. Sans avoir le même tempérament, ils avaient tous les deux la même manière trop objective et presque cynique de voir les choses...

Malheureusement, l'arrivée de l'inconnu brisa ce moment si agréable qu'il s'apprêtait à passer... Au moins cette rencontre n'allait pas être totalement inutile, puisque l'homme semblait détenir des informations sur les Vrells, ce qui était une bonne nouvelle... Et qu'est-ce qu'il y avait encore, avec les Elfes...? Bon sang, pourquoi tout le monde devait devenir si agressif, tout d'un coup. Qu'est-ce qu'il en avait à faire, des Elfes, des Hommes, des autres?! Est-ce que ça changeait quelque chose à sa vie?! Kièl soupira et secoua la main pour faire signe à l'homme de s'asseoir. En voulant poser la main sur la garde de son épée, et la replacer plus agréablement sur sa hanche, sa main ripa il ne sut trop comment et atterrit entre sa cuisse et celle de Lanfear. S'installant plus confortablement, le jeune se dit qu'au final, qui se souciait d'où se trouvait sa main, tant qu'elle ne se trouvait pas à des endroits plus gênants...


"Si tu choisis de vivre, assure-toi de le faire bien."

"Mourir n'est qu'une possibilité permanente à laquelle l'homme ne songe jamais."

"Si le rêve ne t'est intérieur que si tu choisis de le faire de nuit."


Joueur: Artheus
Parties en cours:
Kièl (Hakim)

Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Blason10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page
Messages : 10
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 37
Localisation : Caen

Feuille de personnage
Points de Vie:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue22/22Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (22/22)
Santé Mentale:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue14/14Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (14/14)
Flux énergétique :
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue0/0Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (0/0)
Anozh Abuhn
Anozh Abuhn
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyLun 11 Fév - 22:07

Le Blond se dirigea vers la cuisine. Il passa à côté de son paquetage sans y toucher.
Autour de lui, le second service battait son plein.
Malgré le repas en cours, les rires et les plaisanteries douteuses qui jaillissaient habituellement des bouches des soldats à cet horaire étaient quasiment inexistants. Seule une immense flambée dans la cheminée et le ballet autours des diverses broches vides, et récipients malodorants réchauffaient l'air. Tous les regard étaient ternes, glaciaux.
Vraiment une sale ambiance, plombée par les pertes humaines.

Fassë alla s'assoir vers sa place habituelle, où siégeaient en temps normal sa famille et l'intendance lors du premier repas. Et où se trouvait l'homme qu'il recherchait, et qui y mangeait à cette heure-ci. Sans parole, il s'assit sur un banc, en face d'un petit homme vêtu de bure. De courtes boucles grises jouaient sur le crane tanné d'un homme qui n'avait plus réellement d'âge. Ce dernier jouait du bout de sa cuiller en bois avec un porridge qui semblait fort peu goûtu.
Un sourcil interrogateur se leva au son qu'il fit avec la corbeille de pain, en la glissant sur le bois de la grande table, poli par des années d'utilisations. Le blond prit un quignon et commença à le mâchouiller.

Une bulle de silence sembla grossir entre le vieillard et le jeune homme.
Puis la bulle éclata.

" - Tu n'es pas avec les autres aventuriers?
- Non. Trop de questions me taraudent. Et je pense que j'aurais bien le temps de faire connaissance lors de la marche que nous avons prévu demain. Et...
- Tu sais, jeune Échevelé, ma compagnie ne sera pas la meilleure, ce soir. Les temps sont durs. Regarde ce que ton Père nous a laissé pour notre repas... des graines et de l'eau. A peine quelques miettes de pain rassi trempé dans de la graisse de moineaux.
- Oui vieux maitre... Durs..."

Le silence, encore. Lourd.
" - J'ai entendu pour ton Père. Ainsi tu as une belle mission, tu dois t'en réjouir.
- Une mission. En effet. Le Village en ressortira grandi si je réussi. Mais...
- Mais?
- Mais Je ne sais pas si j'en serais capable. Il m'en demande trop. Comme toujours. Je... Je ne veux pas suivre ses traces. Pas jusqu'à en être...
- Être quoi?
- Non maître. A cette question, je ne peux pas répondre... Mais c'est en partie ce qui fait que je n'ai pas pu suivre les autres ce soir, à la taverne. Ils sont sympathiques. Enfin, je crois. "il tenta un sourire, qui s'effaça aussitôt. "Mais je ne peux pas m'attacher à des gens qui risquent de mourir. Comme je mourrai surement. Demain peut être"

Un soldat racontait des histoires de malheur, de sang et de deuil.
Un servante sorti de la pièce, en sanglot, cachant son visage dans son tablier.

" - Pose moi au moins tes questions, Petit. Celles qui te brulent les lèvres depuis tout à l'heure. Tes yeux semblent vouloir enflammer mon gruau, tellement je sens de feu en toi. Ou bien s'écouler en quelques vagues. Allez. Vas y, pose les, je verrai dans quel ordre y répondre.
- Maitre. Mon père le Mestre m'a envoyé combattre les Vrells. Ceci vous le savez. J'ai écouté les ragots, personne ne sait réellement ce qu'ils sont, quels prédateurs ce sont, quels.... Monstres. Moi, comme mon père auparavant, comme tout homme du Village, nous avons chassé dans toute la région Depuis des générations. Je la connais cette région. Comme ma propre maison. Et pourtant, les Vrells nous sont inconnus.
J'ai lu grâce à vous quelques livres. Et... je pense que vous avez peut être vu des choses sur ces... bêtes.
Je pense que vous, l'Intendant et le Capitaine, vous êtes les trois hommes que mon Père a très certainement consulté dès qu'il a entendu parlé du malheur qui commençait à nous toucher.
Je pense que vous vous êtes penché sur la question.
Je pense que si ce malheur nous touche maintenant, il a certainement existé auparavant, dans votre jeunesse ou il y a une dizaine de génération. Où à proximité du Village. Et que les rencontres précédentes ont été consignées dans des écrits, ne serait ce que dans un registre des pertes occasionnées. Ou bien peut être même y a-t-il des illustrations, des enluminures dans un bestiaire. Ou bien même des écrits de gens qui les auraient chassé et combattu, avec la méthode qu'ils auraient employé. Ca doit pas se chasser comme des corbeaux classiques ces choses... Pardonnez-moi, Maître, je m'emporte....
Je pense que je devrais rencontrer le capitaine à vos côtés, ce soir, et voir si ces bestiaires, ou bien les récits de massacres précédent correspondent à ce que ces hommes ont pu constater."

Son regard fait un tour de la salle. Quelques soldats semblèrent commencer à s'intéresser à leur coin de table, déposant leurs corps fatigué et alourdis d'armures sur les bancs les plus proches.
" - Je...
Je suis perdu Maître."

Le vieillard laissa transparaitre un sourire quelque peu édenté entre ses fines lèvres décorées de rides.

" Je constate avec plaisir que si tu ressembles à ton Père au même âge, mon rôle n'a pour autant pas été inutile.
En effet les Vrells... il y en a déjà eu sur Codée... d'après les légendes. Des rumeurs. Des murmures.... Des ragots de bonnes femmes ! Ce que les gens pensaient jusqu'à maintenant, et personne n'y a vraiment fait attention. La légende qu'on rapporte sur eux, aujourd'hui, est tellement rapportée, dite et redite qu'il ne doit plus y rester une once de vérité. Mais il n'y a pas de fumée sans feu. Les seuls qui pourront t'indiquer la vérité sur ces oiseaux de malheurs, se sont les Magiciens... et tu sais où les trouver..."

(
validé par le Scribe
)
Sur ces mots, le vieux percepteur décala quelque peu son écuelle...


Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Plan_m10

Un murmure gronda sur la banquette en bois à droite du Blond alors qu'il se préparait à se relever. Il tendit donc l'oreil pour distinguer quelques mots qui se cachaient au sein de ce bruit de colère retenue.
" - N'empêche cette légende, elle nous a tué trois braves gamins
- Vous avez quelques détails...
- Le mioche du chef s'intéresse à nos affaires maintenant qu'il va risquer sa peau, hein... Quelques semaines que ça dure, et là, ça va aller se faire bouffer demain et ça se ramène son derrière tout tendre à vos côtés pour écouter vos malheurs. M'dégoutte...
- Pardon Osef, oui c'est vrai, excusez m...
- Pas de pardon! Je suis pas prêtre ou moine moi! Pas de pardon pour les démons ou les sales... Rhaaaaaa! Laisse moi gamin! Va faire ton charognard ailleurs!"

Le soldat bourru, peu éméché par sa bière coupé d'eau mais surtout ivre de colère, se leva en fracas et quitta la pièce en bousculant tout le mobilier qui se dressait devant lui. Quelques tabourets ou des bancs rustiques s'entrechoquèrent, une cuisinière exprima son mécontentement. Quelques camarades accouraient pour essayer de le calmer, alors qu'il passait la porte. Grincement des gonds et claquement de vieux chêne.

Le vieux percepteur leva à nouveau les yeux de sa bouilli, levant cependant à peine les sourcils, et interrogea un des soldats qui suivaient la scène des yeux, celui qui portait les signes du plus haut grade.
" - C'est bien le sergent Keber, non?
- En effet. Pauvre bougre. " lui répondit le soldat d'age moyen qui se tenait à la gauche du blond, la main posée sur la table et le regard dans le vague. "Il a perdu son cadet la nuit passée à cause des corbacs. Et... le sergent Osef Keber dirigeait la patrouille qui a trouvé les cadavres. Son propre fils... Il l'a reconnu à cause d'une babiole. Je ne sais plus quoi... Parce que le reste..."

Le Blond resta pensif un moment, ressentant le deuil qui enveloppait ce recoin du réfectoire.
Il osa à peine s'exprimer sa question. En un soupir, un seul mot sorti :
" - Où?"

Le percepteur se renferma à nouveau dans son mutisme, dégoutté par sa propre nourriture.
Les militaires alentours s'assirent en un froissement de cuir et de laine, sauf le soldat qui s'était exprimé précédemment.
Après un court instant, ce dernier quitta du regard la porte qui avait été violemment refermée une minute auparavant, et fixa le Blond de son regard d'acier. Sa main gantée était toujours posée sur la table. Il rapprocha son visage fatigué. Sa présence était insupportable.

" - Pauvre Gosse...
Tu souhaites donc savoir où tu vas mourir demain?"

Fassë hocha la tête d'un air résolu, qui lui allait vraiment bien. Dommage que cela soit si rare chez lui... Le soldat, dans un soupir, sortit de sa ceinture une carte des environs. Il indiqua au fils du chef un premier endroit, assez éloigné du village :
- C'est là qu'on a eu vent de la première attaque. Nous sommes arrivés et nous avons trouvé les corps des fermiers en charpie. Surpris en pleine moisson... Ensuite les attaques se sont multipliées, un peu partout dans les champs, s'approchant de plus en plus du village...
Il indiqua un deuxième point sur la carte, proche de la frontière avec l'Ithilîle :
- Et c'est ici qu'on a le gosse du Sergent... Si seulement on avait pu accuser les Elfes, ça aurait été plus simple ! On en sait quand même plus sur eux que sur ces maudits volatiles !
Un murmure gêné parcourut la salle. Certains soldats esquissèrent un geste superstitieux afin de chasser les malédictions.
- On a essayé d'envoyer des patrouilles pour savoir comment se débrouiller les autres villages, dit un autre soldat. Une seule est revenue... en piteux état. Tous les villages alentours sont décimés. Si jamais les corbacs laissent des survivants, ils meurent empoisonnés par leurs blessures en quelques heures.
- Il paraît qu'ils vous aspirent l'âme ! Qu'ils se nourrissent de nos sentiments ! Et une fois que vous êtes desséchés, d'autres arrivent pour vous déchiqueter. Ainsi la peur augmente chez les survivants... qui finissent manger à leur tour.
- Un cercle vicieux de la terreur, murmura le précepteur.

Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux 3144762608_2_2_Qp0mkDO5



« Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Etre "de quelque chose", ça pose un homme, comme être "de Garenne", ça pose un lapin. »

(Alphonse Allais)


Dernière édition par Anozh Abuhn le Mer 13 Fév - 20:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unautrelapin.deviantart.com/
Page
Messages : 5
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 23
Lanfear
Lanfear
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyMar 12 Fév - 13:36

- Mauvaise Herbe ! Cela fait longtemps qu'on ne t'a pas vu ici. Je reviens de l'Ithilie. J'ai entendu dire que vous partiez chasser les Vrells.
Lanfear afficha immédiatement une mine renfrognée. Le nouveau venu lui avait coupé la parole alors qu’elle s’apprêtait à parler de ce pour quoi ils étaient réunis. Elle avait pourtant cogité plusieurs heures pour ériger ce plan. Un programme parfait selon elle. D’ailleurs, blondinet avait toujours admiré ses astuces ! Mais bon, l’écoutait-il au moins quand elle parlait ? Elle en doutait sérieusement, toujours à rêvasser au sujet des elfes… Peut-être devait-elle le frapper à l’avenir pour qu’il prête attention à ses propos. C’était à méditer. Mais l’assassine fut coupée dans sa réflexion par les propos de l’homme.
- …me suis longuement entretenu avec les Elfes pour connaître la nature des NoiresPlumes, comme ils les nomment. Je sais beaucoup de choses qui pourraient vous être utiles.
Ben tiens, en parlant des elfes… Peut-être parlait-il de blondinet ? Ha non… à l’évidence non. Il était peut-être temps qu’elle écoute ce que l’intrus avait à leur dire, cela semblait concerner leur quête. Elle s’intéressa alors à l’homme, il semblait pour sûr différend mais pour Lanfear, son analyse s’arrêtait là. Elle aimait simplement l’éclat de son regard quand il leur parlait et l’aura calme qu’il dégageait.
Bon et bien qu’est-ce qu’il attendait pour annoncer ses informations utiles et plus importantes que son plan ! S’il était là pour les frustrer, alors Lanfear lui ferait réellement regretter de lui avoir coupé la parole. Elle jeta un coup d’œil vers Kièl, il avait une expression neutre sur le visage. Elle comprit alors que l’homme attendait d’eux une réaction au sujet des elfes. Ses sentiments étaient mitigés à propos de ce peuple. D’un naturel influençable, elle avait côtoyé, depuis son enfance au Village, des habitants qui haïssaient les elfes du fait des Grandes Guerres. Mais d’un autre côté, elle passait le plus clair de son temps avec blondinet, et à l’entendre disserter des heures sur ces étranges personnages, elle en était venue à une vision pacifique des elfes. D’ailleurs, elle n’avait pas vraiment de preuve concrète qu’ils étaient mauvais. S’ils l’étaient, plutôt que de donner un surnom étrange à blondinet, ils lui auraient fait du mal. En conséquence de sa vision plutôt simpliste des choses, Lanfear renvoya un regard d’attente vers le nouveau venu, ne faisant montre d’aucun sentiment à l’évocation des elfes.
De plus, cela lui plaisait que Kièl ne soit pas une de ces grosses brutes sortant la fourche et vomissant des vulgarités à l’entente seule des elfes. Lanfear était ravie de faire cette aventure aux côtés de lui, elle promettait des rebondissements palpitants et un peu de vie, ce dont manquait quelque peu la gamine qui n’avait pas sorti un mot ni montré une seule émotion depuis qu’elle les suivait. En fait, l’assassine l’avait oubliée jusqu’à ce que l’homme lui adresse la parole. D’ailleurs, Lanfear était frustrée, alors qu’elle allait passer un bon moment avec Kièl à la taverne avec sa si belle épée, elle était coupée en plein élan. Et une baffe mentale pour Lanfear ! Une ! Elle n’était pas là pour s’amuser après tout mais pour sauver le Village et protéger blondinet (qu’elle avait lâchement abandonné pour les belles fesses, euh les beaux yeux de Kièl).
L’assassine fit un petit effort pour s’intéresser à l’homme et à ce qu’il disait :
- Si seulement Fesses était ici avec nous !
Un ange passa. L’homme prit la parole :
- Fesses ?
A peine gênée, Lanfear enchaîna, retenant difficilement un fou rire qui montait.
- Euh, pardon, je voulais dire Fassë, ma langue a fourché. C’est le fils du Mestre, il est passionné par ce peuple. Je suis Lanfear, son garde du corps.


I got so sick of being on my own
Now the devil won't leave me alone
It's almost like I found a friend
Who's in it for the bitter end
Our consciences are always so much heavier than our egos
I set my expectations high
So nothing ever comes out right


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de Mars
Messages : 68
Date d'inscription : 24/01/2013
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyMer 13 Fév - 20:45

(Je m'occupe de la bande, Le Scribe se charge du Blond tant qu'il est séparé du groupe)

Efémos sembla tiquer devant le manque de réaction du petit groupe, lorsqu'il évoqua les Elfes. Le beau jeune homme ne répondit même pas. Efémos marqua une pause encore plus dubitative lorsque Lanfear s'exclama "Si seulement Fesses était ici avec nous !". Sur quels demeurés était-il tombé ? Il trouvait plutôt étrange que Mauvaise Herbe s'entoure de pareils compagnons, elle qui était si subtile. Mais Efémos n'était pas stupide, et il se doutait que le Mestre lui avait promis une contrepartie pour sa participation... Elle n'était quand même pas là pour jouer le cerveau du groupe ? Il décida de sonder un peu mieux ses compagnons de voyage, histoire d'être rassuré, au moins un minimum. Enfin, ils n'avaient pas l'air de fous furieux, c'était déjà ça.
- Mh.
Il tira sur sa pipe.
- Puisque vous n'avez pas l'air d'en savoir beaucoup plus, je vous propose une partie de dés. Si je gagne, vous me donnerez l'un de vos superbes poignards, dit-il à l'adresse de Lanfear, et si je perd, je vous accompagnerai au début de votre voyage tout en vous expliquant ce que je sais des Vrells et de la manière de les combattre.
Les yeux de l'homme pétillaient.


Il est toujours bon d'avoir peur de quelqu'un.
Je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univion.forumactif.org
Consultante
Messages : 15
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue23/23Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (23/23)
Santé Mentale:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue13/13Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (13/13)
Flux énergétique :
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue0/0Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (0/0)
Mauvaise Herbe
Mauvaise Herbe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyDim 17 Fév - 19:38

Mauvaise Herbe appréciait Efémos, c'était le genre de personne qui mettait du piquant dans sa vie. Ils connaissaient tous deux la faune et la flore de la forêt, il lui avait montré les êtres qui vivait au delà. Il s'étaient rencontrés tout bêtement alors qu'elle lui volait de l'herbe à pipe en les prenant pour de l'herbe médicinale (un jour où elle avait beaucoup de fièvre et ses sens lui jouait des tours). Depuis ils étaient parfois compagnons de route et s’échangeaient des nouvelles. Efémos savait qu'il ne devait pas montrer d'attachement à Mauvaise Herbe, et la laissait faire sembler de ne pas avoir confiance en lui, la laissant lui jouant des tours de temps à autre. Elle ne fonctionnait pas comme un être humain normal et il avait fini par comprendre qu'elle ne le pourrait jamais. Mauvaise Herbe connaissait sa perspicacité. Cela lui faisait peur et la réjouissait en même temps. Elle s'assit à califourchon sur une chaise, subtilisa discrètement un bol de soupe fumant sur une table derrière, et tourna ses yeux fauves vers le match qui allait se dérouler. Elle pensait que Kièl en tant que chef de leur bande allait affronter Efémos, à mois que l'Assassine ne souhaite y défendre ses beaux poignards. Si Efémos s'en mêlait l'aventure promettait d'être intéressante avec ces gens. Mauvaise Herbe laissa échapper un petit bruit qui ressemblait à un rire.


«All we have to decide is what to do with the time that is given to us.» (Gandalf)

***
Joueur : Lune
Personnage : La Pauvre Fille (dite Mauvaise Herbe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page
Messages : 28
Date d'inscription : 27/01/2013
Localisation : Mont des supplices
Kièl
Kièl
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyDim 17 Fév - 21:33

Kièl fronça les sourcils. De deux choses l'une: soit l'homme devant eux était un imbécile, soit il les prenait pour des crétins. Une légère ride barra le front de Kièl, signe qu'il penchait pour la deuxième possibilité. Ça ne le vexait pas vraiment. Par contre, le simple mot "pari" le mit hors de lui. Il se leva brusquement, la main sur la poignée de son épée. Ses yeux rougeoyaient presque, dissimulant à grande peine une colère dévastatrice. Il haïssait les paris plus que tout au monde. Il trouvait cette pratique stupide, autant qu'inutile. Un murmure sourd siffla hors de ses lèvres, intransigeant:
- Il n'en est pas question. Je ne laisserai pas Lanfear parier quoi que ce soit juste pour que vous puissiez vous faire mousser.
Mauvaise Herbe semblait attendre la confrontation avec délectation et cette impression décupla la colère de Kièl. Il l'aurait frappée s'il n'avait pas eu un minimum d'ethique. Il attrapa Lanfear par le poignet, la forçant avec plus ou moins de douceur à se mettre debout. Le nouveau venu sembla surpris. Kièl jura tout bas avant de continuer:
- Ni elle ni moi ne mettrons en jeu quoi que ce soit pour obtenir quelque information que ce soit.
Ce n'était pas bon... Si il se mettait vraiment en colère, il n'était pas sûr de pouvoir se contrôler... Retenant la furieuse envie qui lui tordait les lèvres de cracher au visage d'Éfémos, il entraina Lanfear derrière lui, s'écartant de Mauvaise Herbe et de son compagnon. Demandant une chambre double à l'aubergiste, il longea la couloir à grandes enjambées. Il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas été empli par une telle haine... Il se laissa tomber sur son lit, lâchant enfin Lanfear qui se massa les poignets. La tension ne s'en irait pas aussi simplement. Il était obligé de serrer les poings et de se mordre la langue pour s'empêcher de faire ou de dire quoi que ce soit. La présence de la jeune femme, assise près de lui, l'énervait encore plus. Il n'aimait pas que les autres le voient comme ça. Posant la main sur l'épaule de Lanfear, il chuchota, d'une voix qui suintait encore d'une haine mal contenue:
- Je vais me laver.

L'eau sur son corps le calma. Il s'appuya contre un mur, séchant ses jambes musclées. Il avait failli aller trop loin... Il re-rentra dans la chambre d'un air penaud et s'assit près de Lanfear, allongée sur son lit. Il continuait à sécher son torse doucement, et souffla:
- Désolé pour tout ça. Je... Je voulais pas te faire peur. Je voulais pas que tu perdes quoi que ce soit... Et puis je supporte pas ce genre de gars... Alors... Je...
Il se prit la tête entre les mains.
- Je suis vraiment désolé, ok?
Comme la jeune femme restait silencieuse, il posa son front contre le sien. Son geste n'avait pas de signification réelle... Il se sentait juste proche d'elle. Il se redressa, tentant de mettre la tension du moment passé sous un drap blanc:
- Demain si tu veux je te prêterai mon épée. Je fais ça plutôt la nuit d'ordinaire, j'aime sentir l'air frais sur ma peau, mais je peux faire une exception pour toi, acheva-t-il dans un sourire.
Sa main, posé tout près du ventre de Lan, chatouilla gentiment ce dernier et il se leva, se postant à la fenêtre avec un soupir.


"Si tu choisis de vivre, assure-toi de le faire bien."

"Mourir n'est qu'une possibilité permanente à laquelle l'homme ne songe jamais."

"Si le rêve ne t'est intérieur que si tu choisis de le faire de nuit."


Joueur: Artheus
Parties en cours:
Kièl (Hakim)

Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Blason10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de Mars
Messages : 68
Date d'inscription : 24/01/2013
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyJeu 21 Fév - 13:16


Efémos resta stupéfait lorsque Kièl s'enfuit avec Lanfear, hors de lui et presque prêt à lui envoyer un coup d'épée - c'était l'impression qui s'en était dégagée.
Encore plus perplexe, il tira de nouveau sur sa pipe. Il ferma les yeux un instant, comme pour se concentrer. Expira. Son visage disparut quelques secondes dans la fumée. Puis il se tourna vers Mauvaise Herbe.
- Tiens. Je cherchais un bon prétexte pour vous accompagner, mais je crois que ce ne sera pas possible, dit-il en désignant du doigt l'escalier d'où était parti Kiel. A défaut, fais bon usage de ceci.
Il lui fit un clin d'oeil et, après avoir salué quelques connaissances, sortit de la taverne.
Mauvaise Herbe regarda ses mains et y trouva une jolie pierre bleue ciel, du diamètre d'un oeil et très bien taillée pour lui donner une forme sphérique. Mauvaise Herbe ne connaissait pas cette variété de pierre et en ignorait la possible signification ou utilité, mais elle savait que tout cela lui deviendrait plus clair le moment venu.




Il est toujours bon d'avoir peur de quelqu'un.
Je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univion.forumactif.org
Page
Messages : 10
Date d'inscription : 27/01/2013
Age : 37
Localisation : Caen

Feuille de personnage
Points de Vie:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue22/22Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (22/22)
Santé Mentale:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue14/14Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (14/14)
Flux énergétique :
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue0/0Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (0/0)
Anozh Abuhn
Anozh Abuhn
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptyLun 25 Fév - 20:31

Le Blondinet baissa les yeux vers la table.

" - Je veux sauver tout le monde. Enfin, le Village... Mais j'ai peur.
- Une sage attitude" laissa entendre son précepteur. "Allez, prépare-toi. Moi j'ai fini mon repas".

Et il quitta la salle en ramassant le quignon de pain qu'il mâchonnait.
Le Blondinet avait désormais perdu une grosse partie de la fougue qui l'animait dans la salle où Père tenait conseil. Autours de lui, les hommes quittaient doucement leurs place. Un ou deux lui frappèrent l'épaule ou la nuque, signe de camaraderie exhortant au courage. Une servante débarrassait l'écuelle. Quelques raclements de chaises. Reprise des murmures. la salle reprenait doucement vie.
Et par-dessus tout ça, l'épée à son côté pesait de plus en plus. Fassë n'avait pas l’habitude des lames autres que les couteaux de chasse. Il caressa le pommeau légèrement bleuté, éprouva la garde recouverte de cuir. Il la serra un instant, sentant l'anneau d'acier enchâssé dans la fusée s'enfoncer dans sa paume. Le monde était douleur, cuir et acier. Il relâcha la garde avec un soupir

" - Demain, je me bat. Mais pas comme un chevalier.
- En effet, jeune soldat."

L'homme aux yeux gris était toujours à son côté, semblant d'un coup réapparaitre dans la lumière de la cuisine.

" - Et comme tout soldat au service du Mestre, tu devra apprendre à quitter cette pièce en étant prêt au pire"
Il se dirigea alors vers la besace en cuir. Devant le regard effaré du Blondinet, il la vida entièrement. Il rejeta les galettes aux fruits secs, en une partie de son matériel d'écriture, ainsi que les couverts qu'avaient certainement préparés sa mère et ses demoiselles de compagnie, pour remplacer cela par du matériel militaire, choppe et bol en métal cabossé mais d'une légèreté indéniable, petite pelle. Une couverture miteuse remplaça le beau drap de lin. Il semblait s'amuser à rejeter certains objets, demandant aux servantes de ramener une gourde à la place de la flasque d'argent frappée aux armes du Village.
Une fois fini, le paquetage semblait inchangé. Le poids était le même. Mais il semblait y avoir plus d'objets hétéroclites à l'intérieur. Et un tas d'objets décorés et de mets succulents encombraient la table juste à côté.

La dernière boucle consciencieusement serrée, l'officier se retourna et détailla le Blondinet de la tête aux pieds. Il murmura dans sa barbe, de façon inaudible pour toute autre personne dans la salle.
" - Bon, par contre ça ressemble pas à un soldat. Notre Mestre son Père ressemble bien à un bucheron, lui peut bien ressembler à un chasseur de faisans... Peut être bien ce qu'il nous faut pour s'attaquer à ces..." Il resserra d'un dernier cran deux lanière de la cuirasse "... ces piafs de malheur."
Regard un peu plus satisfait. Puis main tendu vers le baudrier.
" - Puis, je Gamin?"

En acquiesçant, Le Blondinet défit son ceinturon et tendit l'ensemble. Le soldat laissa glisser un instant ses doigts sur le métal du fourreau, perdu dans des pensées lointaines... Puis semblant se ressaisir, il tira un coup sec et en sortit la lame. Chuintement et éclat de lumière. Le soldat jeta un oeil sur le métal rutilant, soupira un coup et posa l'épée à son côté. Il héla quelqu'un pour qu'on lui ramena un chiffon et de la graisse, et commença à badigeonner l'intérieur de la chape du fourreau. Ayant fini ce travail d'entretien il reprit l'épée, testa le fil de l'acier avec un sourire satisfait, avant d'utiliser le surplus de graisse sur la lame elle même.
Une fois qu'elle eut perdu son brillant d'acier poli, il joua du poignet, fit une rapide passe... et s'arrêta à quelques centimètres de la gorge de Fassë.

" - Le sergent Keber est mon frère. Va pas crever comme mon téméraire de neveu : il ne savait pas ce que survivre veut dire. Même si je ne t'ai formé qu'un quart d'heure, j'espère que tu n'oubliera pas mes gestes. Je ne ferai pas de toi un chevalier, soldat. Peut être un vétéran, armé d'une bonne lame."
Il retira l'arme loin du visage du Blondinet, la re-glissa dans le fourreau. Il salua alors comme il avait vu tant d'hommes saluer Père, puis la salle fut à nouveau presque vide.


Fassë porta son paquetage dans sa chambre, son épée et sa cuirasse, échangea le tout contre un léger matériel d'écriture qui rentrait dans une simple pochette, et la cape qu'il aimait prendre pour ses soirées de chasse. En regardant par la fenêtre, il y avait encore de la vie.
Il couru droit vers la Guilde des Magiciens, en longeant la rivière.

Il avait passé bien des heures derrière ces façades austères... surtout dans la bibliothèque, avec son précepteur. Jamais seul, jusqu'à cette nuit.

Fassë frappa deux coups au heurtoir qui décorait les portes de bois sans âge alourdies de clous de bronze. Des pas commencèrent à se faire entendre derrière...
" - Qui est le fou qui vient à cette heure nous déranger en pleine...
- Un jeune fou qui a besoin de votre aide, Très Sage!!"

Un grincement fit apparaitre un visage connu par une petite ouverture située à hauteur d'épaule"
" - Un jeune fou, oui... qui semble avoir besoin d'aide...
- J'ai parlé avec mon Maître de livres où on parlerait des Vrells... Demain, je dois... Père m'a donné pour mission de les combattre.
- Un jeune fou, fils d'un fou fort peu conscient... Viens donc, les vieux fous ont lu bien des choses pouvant t'aider..."



« Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Etre "de quelque chose", ça pose un homme, comme être "de Garenne", ça pose un lapin. »

(Alphonse Allais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unautrelapin.deviantart.com/
Fou furieux
Messages : 76
Date d'inscription : 25/01/2013

Feuille de personnage
Points de Vie:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue16/16Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (16/16)
Santé Mentale:
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue1/1Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (1/1)
Flux énergétique :
Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Left_bar_bleue100/100Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty_bar_bleue  (100/100)
Le Scribe
Le Scribe
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux EmptySam 23 Mar - 8:42

Suite à la période test prévue, il convient de faire un point : on ne peut pas continuer comme ça ! ^^ Certains joueurs ont désertés ou ne sont pas satisfaits du fonctionnement du forum et/ou de cette partie, donc ça ne sers à rien de continuer : le but est de se faire plaisir, par de ronchonner et grogner

Pour Lapinou puisque tu as l'air toujours partant, on peut continuer cette partie si tu veux, tu gardes ton personnage et je ferais jouer les autres - je vais refaire les fiches personnage du coup, afin qu'on puisse pas dire que je vole les idées des autres ^^

J'ai d'autres idées de scénarios, et maintenant je vois bien comment faire fonctionner une partie. Ce sera toujours un joueur/ un MJ (moi pour l'instant). S'il y a des intéressés, envoyez moi un MP


Le Scribe te surveille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://ambassadecodee.wordpress.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux   Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Envols ~ Histoires d'Oiseaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Oiseaux de Mauvais Augures pour le Gouvernement
» Oiseaux de nuit
» Histoires sympas pour ce réchauffer...
» [Pièges -La volière] Les Oiseaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univion :: Autres :: Poubelles temporelles-